kadikoy moto kurye umraniye moto kurye tuzla moto kurye atasehir moto kurye moto kurye moto kurye moto kurye moto kurye moto kurye

moto kurye moto kurye moto kurye moto kurye moto kurye moto kurye moto kurye moto kurye

Rencontre entre le MPCE et le chef de programme développement durable et infrastructure Haiti de la Banque Mondiale
 
 
Port-au-Prince, le 18 Aout 2021.- Le Ministre de la Planification et de la Coopération Externe, Me. Simon Dieuseul DESRAS a rencontré le chef de programme de développement durable et infrastructure Haïti de la Banque Mondiale, Monsieur Denis Jean-Jacques Jordy autour de l’urgence humanitaire lié au passage du tremblement de terre du 14 Aout dernier dans les départements des Nippes, du Sud et de la Grand’ Anse.

Dans ses propos d’ouverture, le premier responsable du Ministère de la Planification et de la Coopération Externe (MPCE) a mis l’emphase sur le rôle clé que Banque Mondiale aura à jouer aux côtés d’Haïti dans la réponse liée au tremblement de terre du 14 Aout dernier. Monsieur DESRAS a clairement demandé au responsable de la Banque Mondiale un moratoire par rapport aux exigences de la banque afin d’intervenir sur l’urgence et la relance économique après la phase humanitaire.

“Je sais qu’Haïti doit mettre ses devoirs au propre avant de solliciter le soutien de la Banque Mondiale. Mais dans cette situation exceptionnelle nous voulons une main levée de la banque afin de venir en aide aux populations victimes dans un contexte où le gouvernement travaille d’arrache-pied afin d’éviter les erreurs de 2010” a avancé le Ministre Simon Dieuseul DESRAS.

Le Ministre DESRAS a fait part aussi au chef de programme développement durable et infrastructure Haïti de la Banque Mondiale que le nouveau POST-DISASTER NEEDS ASSESSMENTS (PDNA) relatif au passage du tremblement de terre du 14 Aout dernier sera rédigé dans l’un des départements qui a été touché par ce cataclysme. Une façon, a-t-il dit de permettre aux acteurs locaux de participer dans la rédaction du document et de mieux appréhender les problèmes existant.

De son côté le chef de de programme développement durable et infrastructure a d’entrée de jeu informé le ministre qu’une réunion est prévue d’ici la semaine prochaine entre le Ministère de l’Economie et des Finances et la Banque Mondiale sur les décisions à prendre dans le future. Pour le présent moment la banque a été en contact avec l’assurance pays dont un montant de 39 millions de dollars est octroyé en faveur d’Haïti. Dès la semaine prochaine 15 millions des 39 millions de dollars seront déjà décaissés et le reste se fera 14 jours après le premier décaissement, a fait savoir Denis Jean-Jacques Jordy.

Il est également prévu de réaliser une revue de porte-feuil en vue d’identifier un certain nombre de projets pour les converger vers l’urgence a poursuivi le responsable de la Banque Mondiale. Pour l’instant la banque va répondre à des besoins immédiats.

Monsieur Denis Jean-Jacques Jordy en a profité également pour informer que son institution est déjà présente sur le terrain dans l’évaluation des impacts et besoins après le tremblement de terre. Elle travaille également au niveau du processus de relèvement post-catastrophe et la relance économique.

En ce qui a trait au nouveau PDNA, le responsable de la Banque Mondiale dit souhaiter que le gouvernement haïtien à travers le Ministère de la Planification et de la Coopération Externe produise un document simple et précis afin de répondre rapidement aux besoins des populations touchées par le cataclysme.

A la fin de cette importante rencontre, les deux parties se sont convenues de rencontrer très bientôt afin de mieux coordonner et d’harmoniser les actions sur le terrain.