Accueil > Nouvelles > Points de décision de l'atelier de restitution sur le programme Kore Fanmi

Points de décision de l'atelier de restitution sur le programme Kore Fanmi

6 Avril, 2017

Le Ministère de la Planification et de la Coopération Externe (MPCE) et le Fonds des Nations Unies pour l’Enfance (UNICEF) ont animé, ce jeudi 6 avril 2017, l'atelier de restitution de l'évaluation du programme «Kore Fanmi», relevant du domaine de la Protection Sociale; cela dans le cadre du cycle de programme de coopération HAÏTI-UNICEF 2013-2016.

Au cours de cette réunion, les Partenaires Techniques et Financiers (PTF), ainsi que les secteurs concernés, se sont retrouvés; les débats et discussions sur les présentations ont conduit aux différents points de décision.

D’abord, l’établissement d'une politique nationale de protection sociale pour cadrer les initiatives existant déjà dans le domaine. Ensuite, la mise en place d’une base de données nationale unique sur la protection sociale (offres et demandes, etc.). Après, il était question de la Coordination, par le MPCE, de la mobilisation des secteurs impliqués dans la protection sociale. Enfin, la poursuite, à travers un comité restreint, de la réflexion sur la meilleure option pour la normalisation et la mise à contribution des acquis: les Agents de Santé Communautaires Polyvalents (ASCP), les Agents Communautaires Polyvalents,  etc.

Par ailleurs, les participants ont beaucoup apprécié les propos d’ouverture du Directeur Général, Me Stevenson J. Timoléon, qui recommande, entre autres, l’organisation d’une retraite sur l’Aide Publique au Développement pour adresser, avec le Système des Nations Unies et les Partenaires Techniques Financiers, la question de la mutualisation ou la fédération de ressources, afin de financer des projets hautement prioritaires pour le pays suivant les orientations du Gouvernement.

En outre, le MPCE, en tant que ministère chargé de la coopération, est invité à accueillir le 20 avril 2017, la table sectorielle de la protection sociale et d’en assurer conjointement l'animation avec le Ministère des Affaires Sociales et duTravail (MAST).

 

 

 

 

 

 

Partager