Accueil > Nouvelles > Les infrastructures sociocommunautaires du "Wharf Jérémie" (Cité Soleil) : L'espoir renaît

Les infrastructures sociocommunautaires du "Wharf Jérémie" (Cité Soleil) : L'espoir renaît

18 Février, 2014

Situé au Sud-ouest de la Commune de Cité Soleil, l’endroit communément appelé « Wharf Jérémie » va accueillir très bientôt l'un des plus grands projets d’infrastructures sociocommunautaires du pays.  Cette partie du « Wharf Jérémie » servait visiblement pendant longtemps de lieu de décharge de  toutes sortes de déchets.

En effet, les infrastructures sociocommunautaires du « Wharf Jérémie » sont étudiées dans un concept d’ensemble. Développé sur un peu plus de 7 hectares, le projet est harmonieusement intégré dans un paysage où la nature reprendra ses droits avec des promenades et des espaces verts de loisir et d’agrément.

Sans gêner les activités portuaires, ces infrastructures sociocommunautaires seront placées dans une enceinte délimitée par le littoral aménagé en boulevard périphérique protégé jusqu’à environ 2.50 m de hauteur.  L’ensemble est également sécurisé et équipé contre tout éventuel incendie. Les édifices sont en structures métalliques préfabriquées reposant sur des radiers flottants pour un renforcement des mesures de sécurité prises contre les effets du phénomène de liquéfaction des sols sous pulsions sismiques.

Ce projet d’infrastructures sociocommunautaires comprend une voirie hiérarchisée dont le linéaire fait environ 2km, agrémentée d’aires de stationnement pour différentes catégories de véhicules facilitant la circulation interne et le raccordement avec la route d’accès prolongeant Delmas/ la Saline.

Il comporte également un Centre de Formation Technique et Professionnelle couvrant une superficie de 16 791.70 m2  et d’une capacité de 432 élèves.

« Le Centre de Formation Technique et Professionnelle de Cité Soleil » répond à la nécessité de construire autrement en Haïti afin de prévenir les aléas techniques susceptibles d'entraîner des sinistres et de vérifier le respect des règles de l'art en matière de construction.

Ce Centre permettra d’inculquer aux jeunes qui ont terminé le brevet ou qui n'ont pas terminé les études secondaires, les compétences techniques relatives aux métiers de la construction: Maçonnerie, Ferronnerie, Plomberie, Menuiserie et Ebénisterie. Après dix mois de formation, ces jeunes peuvent obtenir un Certificat d'Aptitude Professionnelle dans leur champ de compétence.

En plus des métiers de la construction, ce Centre offrira aux jeunes qui sont arrivés au bac1 ou qui ont terminé le bac2, l'opportunité d'obtenir un diplôme de technicien dans les métiers de l'industrie, tels: Electrotechnique, Electricité (industriel et de bâtiment), Informatique, Réfrigération, Secrétariat.

Ce projet renferme aussi un nouveau marché baptisé « Marché  Wharf Jérémie ». Ce marché s’étendra sur 22 646.06 m2 et accueillera 1340 marchands. L’ensemble est constitué de 4 modules dont 3 offrant des étals, le dernier abritant la restauration ; les dépôts et les chambres froides sont regroupés ; les quais de débarquement et les entrepôts, l’administration et la sécurité, d’une part, et le bloc sanitaire de 20 cabines (latrines améliorées et urinoirs), d’autre part. Les espaces de circulation contrôlée, parking et aire d’embarquement sont également inclus.

Les deux dernières composantes susmentionnées sont conçues dans un ensemble qui répond à une vision moderne des services à fournir à la population limitrophe sans ignorer le fait que le Wharf en tant que tel continue à fonctionner dans de meilleures conditions de sécurité. En plus du noyau responsable de la gestion de ces structures, une antenne du SEMANAH et des Agents de la PNH marquent la présence de l’Administration dans cette zone.

Par ailleurs, les besoins en énergie sont assurés par des panneaux solaires tandis que l’eau de pluie est captée dans un réservoir et redistribuée dans des bornes- fontaines.

En somme, la décision prise par l’Administration MARTELLY-LAMOTHE de réaliser ce grand projet rentre dans le cadre du Plan Stratégique de Développement d’Haïti (PSDH) qui est en principe un plan détaillé du Plan d’Action pour le Relèvement et le Développement d’Haïti (PARDH) élaboré à New York, le 31 mars 2010 de concert avec les partenaires internationaux.

Partager