Accueil > Nouvelles > Le Ministre de la Planification et de la Coopération Externe, Me Aviol FLEURANT, a tenu une séance de travail avec le représentant de l’Unicef en Haïti

Le Ministre de la Planification et de la Coopération Externe, Me Aviol FLEURANT, a tenu une séance de travail avec le représentant de l’Unicef en Haïti

26 Avril, 2016

Port-au-Prince, le mardi 26 avril 2016.- Le ministre de la Planification et de la Coopération externe, Me. Aviol FLEURANT, a tenu ce mardi une séance de travail avec le représentant du Fonds des Nations Unies pour l’Enfance (Unicef) en Haïti, M. Marc VINCENT.

 Au cours de cette rencontre de travail qui s’est déroulée autour des grands projets de cette agence onusienne, le représentant de l’Unicef a fait part au ministre FLEURANT de l’ensemble des travaux réalisés par l’Unicef en Haïti tels que : l’analyse de la situation et la protection de l’enfant en Haïti, la situation des enfants en domesticité, la situation sanitaire des enfants, le problème de la malnutrition aiguë, l’étude de prospection sur la protection de l’enfant dans le pays, etc.

Pour sa part, le Ministre FLEURANT a clairement exprimé au représentant de l’Unicef son penchant pour la protection de l’enfant, un sujet sur lequel il a déjà travaillé avant de devenir ministre. Il dit souhaiter que l’Unicef accompagne l’Etat haïtien pour la construction du Méga Centre de rééducation des mineurs en conflit avec la loi (CERMICOL), afin d’éviter que ces enfants soient incarcérés dans des endroits inappropriés.

Par ailleurs, il a également sollicité l’appui de l’Unicef dans le cadre de la réalisation d’un vaste projet d’identification des enfants sans identité à travers tout le pays. A cet effet, le ministre FLEURANT prévoit déjà un schéma et propose qu’on utilise le potentiel des étudiants en Sciences Juridiques pour la mise en œuvre de ce grand projet. Ce projet, a-t-il dit, sera en étroite ligne avec les Objectifs de Développement Durable (ODD).

Au terme de cette rencontre, le ministre FLEURANT a annoncé au représentant de l’Unicef en Haïti son engagement de procéder à une réforme de la coopération, à l’instar du Mali et du Wanda. Cette réforme permettra une utilisation plus efficace et plus efficiente de l’aide externe dans le processus du développement d’Haïti.    

Partager