Accueil > Nouvelles > Le Ministère de la Planification et de la Coopération Externe (MPCE) tient sa première rencontre préparatoire de la réunion annuelle du CAED

Le Ministère de la Planification et de la Coopération Externe (MPCE) tient sa première rencontre préparatoire de la réunion annuelle du CAED

17 Janvier, 2014

Port-au-Prince, vendredi 17 janvier 2014 : Le Ministère de la Planification et de la Coopération Externe (MPCE) s'est réuni, le jeudi 16 janvier 2014, avec les différents acteurs, autour de la préparation de la prochaine réunion annuelle du Cadre de Coordination de l'Aide Externe (CAED) qui se tiendra sur les mécanismes de développement de cette entité, la coopération et l'efficacité de l'aide externe.

La rencontre à laquelle ont pris part le Directeur général du MPCE, M. Yves Robert Jean, le Directeur de cabinet du MPCE, M. Maxime Cherestal, le représentant de la Banque mondiale, M. Déo Ndikumana, la Coordonatrice générale de l'Ambassade d'Espagne à Port-au-Prince, Mme Carmen Rodriquez Arce, les représentants du PNUD et de la MINUSTAH, respectivement, Mme Sophie de Caen et M. Peter de Clercq, a porté sur la participation et le consensus entre les bailleurs de fonds, en vue de pallier aux contraintes de toutes sortes qui pourraient handicaper l'efficacité de l'aide, le développement de la coopération externe, et sa cohésion avec les priorités du Gouvernement.

Cette réunion préparatoire au premier niveau, annonce la tenue, de manière systématique, de diverses rencontres entre le Ministère de la Planification et de la Coopération Externe et  les coopérants étrangers, en vue de travailler sur une feuille de route pouvant permettre au MPCE de mieux tenir compte des difficultés qui pourraient entraver l'efficacité de l'aide externe.

Par ailleurs, le représentant de la Banque mondiale, M. Déo Ndikumana s'est dit réjoui et rassuré du niveau et de l'essence des discussions, lors de cette première journée. Il a insisté sur la nécessité d'avoir des résultats concrets et la participation du ministère. Pour sa part, le Directeur de Cabinet du MPCE, M. Maxime Cherestal, a souligné la nécessité du renforcement de la capacité des cadres, essentiel à la politique du résultat, et à la stratégie de développement de l'Administration Martelly et du Gouvernement Lamothe, visant à faire d'Haïti un pays émergent à l'horizon 2030. D'autres intervenants à cette réunion comme M. Jean Marie Chérestal, ont estimé important que l'aide soit institutionnalisée, et les secteurs de réflexion puissent s'engager et se réunir continuellement afin de définir des actions à effet multiplicateur et un programme d'investissement pour l'année 2014-2015.

 

Partager